Live Report MAINSQUARE JOUR 1

Après 1h30 de route en venant de Lille (suite à un accident sur l’A1) et une chaleur étouffante, j’arrive au Main Square 2017 pour mon interview prévue avec THE NOFACE à 16h. Celle-ci à peine finie, juste le temps de faire un petit selfie avec Oma et plus que 10 minutes avant que North rain entame le Mainsquare sur la Green Room (gagnant du tremplin 2017).

Ce jeune groupe Arrageois, composé de 6 membres offre une prestation honorable, mais leur genre n’est pas encore bien défini. L’énergie est là, la présence aussi.

Les deux chanteurs  bougent bien mais je reste sur un sentiment mitigé.

17h30 :J’entame ensuite la Mainstage avec The Inspector cluso.Un groupe du Sud-Ouest. Le chanteur guitariste clame « on a pas de set-list! ». Je connais à peine le groupe, mais leur duo est bien rodé et la musique sonne bien. Il faut dire qu’ils sont un peu « décalés, déjantés? ». Le leader utilise une Gibson SG au son parfaitement saturé et très puissant (n’oublions pas qu’il n’y a pas de basse!) Entre les chansons, il en profite pour nous informé qu’ils sont aussi agriculteurs dans les Landes! Incroyable! L’ensemble guitare/batterie ne fait pas décoller le Mainstage.

18h00 : on passe sur un groupe que notre Webzine attend de pied ferme, the Noface (ex-musiciens de Skip The Use) avec une belle performeuse Oma Jali, (issue de l’émission The Voice).

Une interview est aussi sur notre site. (cliquez ici !)

Ce groupe a du punch, avec une belle empreinte musicale et la belle voix d’Oma. Je suis persuadé que le groupe a un bel avenir, leur set est déjà bien rodé grâce aux festivals précédents, j’ai hâte de les revoir au Splendid en octobre. On adore!

Retrouvez le reportage vidéo réalisé par France 3 :

* * *

19h00 : Frank carter and the rattlesnakesQue dire… Une révélation !  Un super groupe anglais avec une magnifique présence sur scène. Ils mettent le feu grâce à leur leader charismatique à la chevelure rousse. Mieux vaut être bien accroché si vous êtes dans la fosse, ça remue sévère! Leur allure punk est en corrélation avec leur style, ils font mouche. Ils réclament l’attention du public et le chanteur est porté dans la foule pour embraser les spectateurs de la fosse. Comme mes confrères, je claque la photo d’un des moments qui restera dans les annales du MSF 2017! Vous aimez les tatouages? ça tombe bien! Vous ne serez pas au bout de vos surprises avec ce groupe, avez-vous bien examiné la photo…? Excellent et musclé! Notre coup de cœur!

20h00, retour sur la Green Room : Don Broco, Je trouve leur prestation un peu juste vocalement sur les trois premiers titres, apparemment beaucoup mieux sur le 4eme morceau d’après mes informations, le volume du micro chanteur n’était pas bien ajusté au début du concert. Beaucoup de midinettes agglutinées aux barrières pour voir le chanteur, ambiance très colorée des années 80, je reste sur ma faim par rapport aux écoutes sur le web de leurs chansons. La prestation est un peu en-deçà de mes attentes.

20h45 : Biffy Clyro, pour ma part est la bonne surprise de ce jour 1 du main square. Un bon rock, bien placé, avec une pointe d’excentricité (pantalon rose) et une super bonne musicalité grâce à ces deux très bons musiciens écossais. S’ils passent dans les Hauts de France j’irais très facilement les revoir.

21h30 : Je finis ma journée par la Greenroom, avec un style de musique qui n’est pas le mien (rap électro), mais Machine gun kelly fait passer mon apriori par un jeu scénique bien structuré, un look décapant mais surtout des titres qui enflamment la scène, et le jeune public qui lui est acquis.

N’ayant pas eu l’accréditation pour System of a Down, je quitte le Main Square en ayant vu de beaux groupes et des belles choses en devenir. Une fois de  plus, le MSF démarre fort malgré une programmation critiquée lors de sa parution. Encore bravo aux organisateurs.

Crédit photo : Sebastien Feutry Eventsdayfoto

juillet 10, 2017