Angèle au Splendid de Lille – 19 avril 2018

Angèle au Splendid de Lille le jeudi 19 avril 2018

La première partie : Juicy

Le début de soirée est assurée par le groupe Juicy. Une formation de deux jeunes femmes aux synthés, pad multi-percussions et samplers. Le son n’est pas sans rappeler les mélodies des sœurs franco-cubaines d’IBEYI et on ressent sur certains titres la même énergie, avec des duos vocaux entrainants et punchy.

* * *

La tête d’affiche : Angèle

Angèle, 22 ans, jeune chanteuse bruxelloise, a su faire déplacer le public lillois en masse ce jeudi 19 avril au Splendid. Comme elle le souligne en début de concert, la salle lui rappelle l’une de ses premières parties où le public était venu acclamer un autre groupe plus expérimenté. Angèle a débuté en assurant les premières parties des sœurs Ibeyi et du rappeur Damso. Aujourd’hui, c’est elle qui occupe le haut de l’affiche et le public du Splendid le lui rend bien, l’ambiance est chaude et bouillonnante.

* * *

* * *

Angèle c’est un personnage. Avec son visage d’ange, elle… assure le show. Il faut dire que même si elle n’est qu’au début de sa carrière personnelle, Angèle baigne dans le milieu musical depuis son plus jeune âge. Elle a accompagné son papa sur scène : le chanteur Marka, a suivi un cursus jazz au piano et le fréro, Roméo Elvis, est lui-même rappeur. Angèle l’accompagne sur le titre « J’ai vu » pour un live Vevo à voir ici.

* * *

Sa voix envoûtante est douce et légèrement rauque à la fois, à l’opposé de certaines voix francophones sur-aigües qui vous explosent les tympans. Non, Angèle vous accroche par la douceur de sa voix et se détache par son style à la fois suave et punchy et alterne les passages mélodieux et hip-hop. Le style musical n’est pas évident à définir.. je dirais pop avec une note de hip-hop et des passages parfois aux sonorités disco. On notera aussi l’absence de guitare (à part la basse) dans la formation qui laisse une grande place aux synthés et clavier analogique. La jeune chanteuse au visage de poupée est pétillante sur scène et n’hésite à aller chercher le public pour le faire danser. Un pur régal.

* * *

* * *

La jeune artiste belge s’est fait connaître sur les réseaux sociaux, principalement Instagram (213.000 abonnés actuellement !) en postant des covers en multi-cams d’elle même. Indéniablement c’est avec son tube « La loi de Murphy » qu’Angèle a touché un large public. Elle y décrit une journée où tout tourne mal, où la fatalité et l’imprévu l’emportent sur la bienveillance d’une journée réussie. Le clip est d’ailleurs très réussi, on y retrouve bien l’univers d’Angèle et son humour. En ce qui concerne sa prestation au Splendid, tout va bien et rien ne finit mal! le public en redemande lorsque le groupe quitte la scène puis revient pour jouer son titre le plus connu.

* * *

* * *

Seul petit bémol, le concert était un peu court. Mais on pardonnera la jeune artiste dont le répertoire prometteur ne lui permet pas encore d’assumer des prestations d’1h30. Mais cela ne saurait tarder, avec une voix telle voix, des textes acidulés et son visage de poupée, Angèle a un avenir prometteur et nous surprendra encore avec de nouveaux titres en 2018, c’est certain. Un album est en préparation…

Si ce n’est déjà fait, allez la voir sur scène ABSOLUMENT! vous tomberez sous le charme…

Site de l’artiste : https://www.instagram.com/angele_vl/

Crédits photo et rédac. : ©senseiphotography pour 100%LIVE

 

avril 23, 2018

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *