Coda Festival 2018

Pour annoncer la fin de l’été en musique, la ville de Bondues organise le Coda Festival pour la seconde année.

Une très belle programmation pour le Coda Festival de Bondues, un petit festival en salle (bien vu de la part des organisateurs, hier soir c’était pluie battante ininterrompue!) avec en tête d’affiche Isaac Delusion et le DJ YUKSEK. La tendance musicale est clairement orientée pop/électro pour le plus grand plaisir du public (environ 500 personnes et une soirée qui affiche « complet »). 100%LIVE était partenaire du festival pour la couverture médiatique en collaboration avec une nouvelle radio Playloud et notre confère Dans ton concert.

 

18h30 : BUMBY (grande salle)

C’est le jeune chanteur et musicien originaire de Bailleul, BUMBY, qui entame le festival. Vêtu d’une combinaison digne des athlètes de saut à ski, Bumby développe un pop/électro perchée, seul sur scène. A l’origine batteur, Il enchaine entre chant, synthé, lancement de séquences pré-enregistrées et guitare électrique. En ouverture des concerts, le public n’est pas encore massif mais les personnes présentes auront bien apprécié l’humour décalé et la musique enivrante de Bumby. L’artiste nous confiera en fin de concert que son set est indéniablement plus électro lorsqu’il joue seul sur scène, utilisant des plugs qui reproduisent certains sons de l’enregistrement studio. Son EP propose des sons plus acoustiques comme des nappes de violons. Bumby ayant migré dans la Capitale, vous pourrez le voir en concert le 29/09 au Hasardludique.

19h00 : DJ AIDAN (DJ set)

La salle de spectacles de Bondues est un lieu bien conçu : entrée, food-trucks, bar, vestiaires, salle avec balcon, loges pour les artistes, tout est parfaitement aménagé. Pour faire patienter le public lors de chaque changement de matériels pour les groupes, les organisateurs ont prévu un DJ set de 30 min dans le hall d’entrée principale. Sympa! cela met un peu d’ambiance!

19h30 : JELLY BEAN

Jelly Bean entame son set à un horaire assez avantageux où le public commence à être nombreux dans la salle du Coda. Le groupe distille une pop tranquille dont certains passages font penser à des riffs des Cure. La basse est bien présente, accompagnée par des guitares aux mélodies édulcorées et un chant agréable soutenu par les chœurs du guitariste rythmique. Retrouver le page du groupe ici et leur clip de holiday ici.

20h00 : JDVL (DJ set)

20h30 : WEEKEND AFFAIR

Nous avons eu la chance d’assister à l’un des derniers concerts du duo minimaliste au Coda festival. Un duo basse/batterie accompagné de samples réglés au millimètre, Weekend Affair a su communiquer l’énergie et la complicité des deux musiciens à un public conquis.

21h10 : LA ROSERIE (DJ set)

21H40 : DBFC

Indéniablement, le coup de cœur de la soirée! DBFC a un son original incroyablement rythmé et dansant. L’association des sons électros avec les guitares et la batterie acoustique est magique! On adore! Le groupe a enchaîné ses meilleures chansons comme Disco coco, Leave my room ou The Ride. L’ambiance est tout simplement géniale, un des meilleurs moments de la soirée.

Voir le clip de Leave My Room :

DBFC – Leave My Room (Official Video)

Directed by Jean-Baptiste Brégon et Jean-Yves Ricci Screenplay by Jean-Baptiste Brégon Make up by Cassandre Colle Camera assistant : Rafael Gubitsch Special thanks to : Xavier de Baillenx, Nicolas Armand, Gaby Hours Written and composed by Dombrance and David Shaw Recorded and mixed by Fred Deces at « Studios du Futur

22h40 : Foster & Million

23h10 : ISAAC DELUSION

La première tête d’affiche du Coda Festival était le groupe parisien Isaac Delusion qui jouait sa dernière date d’une longue tournée. Le groupe a démarré son set avec plus d’une heure de retard due aux changement de matériel. Un public de connaisseurs s’est massé au premier rang, impatient d’entendre les musiciens. Isaac Delusion c’est un son et une voix à part. Il faut savoir entrer dans l’univers onirique du groupe et accrocher à la voix aiguë du chanteur si particulière. On voit l’expérience du groupe au set parfaitement rodé. On notera le grand professionnalisme du groupe, leur sympathie et la complicité entre les musiciens. Isaac Delusion développe une pop électro exigeante et tranquille, un peu dans le style des anglais de Morcheeba. Avis aux amateurs!

YUKSEK

La soirée s’est terminée avec le DJ YUKSEK au son très électro, parfait pour les amoureux de musique électronique souhaitant finir la soirée en dansant!

On peut regretter le retard pris dans les changements de matériels pour les groupes presque dès le début de la soirée, ce retard n’a jamais pu être rattrapé et les derniers spectateurs ont dû quitter la salle vers les 2h30 du matin… motivés!

Cependant, à part ce bémol, les organisateurs du Coda Festival on réussi leur mission en réunissant des spectateurs motivés pour ce dernier festival de la saison estivale. De belles têtes d’affiches et des groupes en pleine ascension qui ont fait sensation comme Bumby ou les DBFC.

Photos : @senseiphotography et eventsdayphoto pour 100%LIVE.

 

 

 

septembre 29, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *